Les parents, les élèves et les instituteurs en parlent… 2018-06-17T17:20:50+00:00

Témoignages

Les PARENTS, les élèves et les instituteurs en parlent…

En 2 mois, mon fils a appris à lire. On faisait entre 15 minutes et 2h par jour. La méthode de François, c’est fort.
Hamid, parent d’élève

Maintenant, je lis des histoires à ma petite sœur

Adrien, élève en CE2
Oui, je sais lire. Et je sais compter jusqu’à mille
Jordan, élève en CM1
Le CP était une catastrophe. L’institutrice était débordée et ma fille savait que conjuguer aller et manger au présent. » « Grâce à François, notre fille a remonté la pente. C’est une bonne élève qui va entrer en CM1. Elle joue du violon, fait du théâtre avec l’école.
Caroline, parent d'élève
Souleymane ramène des bonnes notes à la maison. Il aide sa sœur à lire. Nous sommes très satisfaits du travail de François avec l’association
Jacob, parent d'élève
François me rappelle les bonnes vieilles méthodes. Mais son jeu est plus sympa, et ça marche
Pierre, Directeur d'école primaire dans le 93
j’avais 5 élèves qui ne savaient pas lire. Ils connaissaient tous l’alphabet, mais ils ne lisaient aucune syllabe. Ils ne lisaient pas, ils devinaient. Mattéo, était l’élève le plus en difficulté, il apprenait par cœur les textes et pouvait faire croire pendant 5 minutes qu’il savait lire.
Nathalie, Institutrice dans le 93
La connaissance du fonctionnement du cerveau, notamment celui des enfants…devrait être le dénominateur commun universel de toute initiative pédagogique. « C’est quand même incroyable que nos enseignants ne sachent pas comment fonctionne le cerveau d’un enfant !
Céline Alvarez, Institutrice dans le 92
Des sciences cognitives à la salle de classe « Les vingt dernières années ont vu une progression rapide des recherches sur la lecture et son
apprentissage. On peut parler d’une «science de la lecture». Il importe que ces connaissances soient diffusées aux enseignants et soient mises en pratique dans les écoles. »
Stanislas Dehaene, psychologue cognitif et neuroscientifique, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire de psychologie cognitive expérimentale pour Apprendre à lire
Je m’appelle Samir, j’ai 8 ans, et l’année dernière je savais pas écrire mon nom. Je savais pas écrire en attaché, et je pouvais pas aller au tableau. Merci François
Samir, élève en CE1